Laure Brard

Mon Oeuvre ? Reflets de vie, sensualisation du commun.
J'ai toujours envisagé de peindre, mais je repoussais toujours le moment de me lancer, je suis complètement autodidacte.
Mon père étant décédé, ma mère a dû vendre sa maison, et vider le garage de mon père, elle y a trouvé un vieux chevalet, une centaine de pinceaux à tableaux et quelques toiles vierges. Mon père n'a peint qu'une seule toile dans sa vie, il envisageait de peindre quand il prendrait sa retraite, il n'a pas eu le temps.
Elle m'a donné les toiles, le chevalet et les pinceaux, et je me suis lancée, en décembre 2016. Je peins au rythme de 3 à quatre toiles par mois, principalement la nuit, pour profiter du silence, et ne pas être interrompue par les repas.
Je suis très curieuse de tout, et j'adore les défis, alors je me lance régulièrement des défis peinture, comme les bouquets, les chevaux, les nus, les natures mortes, je suis autodidacte alors pour apprendre à peindre, je me teste sur différents thèmes et quand je maîtriserai mieux les techniques, je m'aventurerai vers des choses plus abstraites, car j'estime qu'on ne peut pas se permettre de destructurer  tant qu'on n'a pas les bases. Et je déplore de voir des impressions numériques sur toile, qui sont recouvertes ensuite de peinture , ce n'est plus de la peinture, c'est de la photo déguisée, j'en vois beaucoup sur ce site, moi je tiens à  l'authenticité de la peinture, je trace mon dessin sur la toile, puis je peins, tout simplement, sans quadrillages, juste à l'oeil, oui il y a des imperfections mais ce sont ces maladresses qui font le charme de la peinture.

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire